Navigation – Plan du site
Travaux soutenus
Prix Mnémosyne

Les garçons et les filles du neuvième art 1970 - 1989

Master 2, Université d’Avignon, 2008
Landry Passa

Entrées d’index

Mots-clés :

Bande dessinée
Haut de page

Texte intégral

1La bande dessinée est un phénomène culturel de masse d’une ampleur qui fut largement sous estimée. Aujourd’hui il est de bon ton de se réclamer d’une culture “bédéphile” mais cela n’a pas toujours été le cas. Des avancées notables permettent de reconnaître la bande dessinée comme un pan non négligeable du paysage culturel du XXe siècle et les petits “miquets” sont révélateurs du contexte socioculturel dans lequel ils ont été produits. Le cinéma puise avec plus ou moins de bonheur dans ce vivier de bonnes idées pour adapter de grands classiques, allant de Blueberry à Astérix, et partageant une origine commune : un support papier, une narration séquentielle et des phylactères pour les dialogues.

2Le magazine Pilote a été publié sans interruption de 1959 à 1989. Cette source est particulièrement pertinente pour étudier les modèles féminins et masculins car elle permet d’observer sur trente ans les évolutions d’un média et surtout comment ces évolutions se traduisent dans la façon de créer ou de faire évoluer des personnages féminins et masculins. De plus, ce journal est emblématique d’une certaine forme de bande dessinée française qui évolue vers ce que l’on appelle la bande dessinée pour adulte. Ce corpus a déjà fait l’objet d’une recherche lors de ma maîtrise et je m’étais alors concentré sur les dix premières années. Le présent travail privilégie les années 1970 à 1989 et, associant histoire culturelle et histoire du genre, montre comment la mixité trouve sa place. L’année 1974 marque une césure avec la fin de la publication hebdomadaire et le départ de son célèbre rédacteur en chef René Goscinny, scénariste d’Astérix. La succession est douloureuse, elle conjugue le changement de périodicité en mensuel, les remaniements rédactionnels et l’apparition d’une concurrence dans le secteur de l’édition. 1981 est aussi une année difficile pour Pilote qui connaît une période d’instabilité éditoriale se répercutant sur la diffusion du magazine mais aussi sur le fond lui-même, en particulier sur les représentations féminines et masculines.

3Au début des années 1970, les héros masculins sont tous des personnages issus du moule du Pilote des années 1960 et évoluent dans un monde dont les femmes sont absentes. Petit à petit jusqu’en 1974, la place des femmes évolue. Apparaissant comme personnages secondaires en particulier dans des séries masculines plus anciennes telles que Bonemine, femme du chef du village d’Astérix, elles vont pouvoir devenir personnage principal comme dans Cellulite de Claire Bretécher. Pourtant Pilote se place d'emblée dans la catégorie des médias qui ignorent les mouvements sociaux pour l’égalité des femmes comme le M.L.F. L'actualité est pourtant riche et le journal puise volontiers dans cette source d’inspiration. Le numéro 697 spécial MLF publié le 15 mars 1973 se révèle à ce sujet le plus caricatural.

4A partir de 1974 - 1975 les représentations masculines et féminines sont paradoxales car durant cette période que les historiens ont appelée « les années de contestations », la différence du genre tend à disparaître dans le journal. Pilote n’hésite pas à brocarder la classe politique et développe des archétypes de personnages dont la caractérisation principale n’est pas le genre mais plutôt l’adhésion ou non à la ligne éditoriale et aux valeurs du journal. Il s’agit alors pour la rédaction de critiquer l’image que les médias les plus conservateurs donnent de la famille, du travail, des hommes politiques ou encore de la culture littéraire, cinéphile et musicale.

5Dans le numéro 34 de mars 1977 Guy Vidal, le rédacteur en chef s’explique ainsi : « Pour moi Pilote est comparable aux grands magazines d’informations, comme eux, c’est d’aujourd’hui dont vous parlez. Et vous le faites avec l’humour et une bande dessinée accessible à tout adulte normalement constitué. »

6De nouveaux bouleversements interviennent en 1981 et 1982 lorsque les éditions Dargaud rachètent Charlie mensuel aux éditions du Square. Charlie mensuel titre sur le retour de l’aventure et mélange exotisme et érotisme. Pilote se range progressivement sur cette ligne éditoriale d’autant que Dargaud fait fusionner les deux magazines en 1986 pour tenter de ralentir la baisse des ventes. Dès lors les modèles masculins ont des influences majeures : sur le cinéma d’aventure américain comme Indiana Jones & Star wars, sur les séries télévisées, sur les héros des premiers jeux vidéos dont l'industrie balbutiante paye de pleines pages de publicité dans Pilote comme dans Charlie mensuel, avec une dominante commune qui est celle de la masculinité militarisée. Quant aux héroïnes, elles deviennent des Pin up ; le sexe fait toujours recette malgré un contexte d’édition de plus en plus en difficulté : il faut aguicher le lecteur pour vendre du papier.

7L’importance du magazine Pilote réside dans le fait qu’il est publié durant trente ans sans interruption. Pour l’historien désireux de comprendre les mentalités et leur évolution entre 1959 et 1989, ainsi que les transformations dans les représentations du genre, il est un support de choix. L’étude des bandes dessinées est un domaine de l’histoire culturelle encore relativement vierge en comparaison avec ce qui est fait pour le cinéma ou la presse. Pourtant, l’art séquentiel permet d’étudier des productions artistiques de masse qui sont toujours le reflet de l’époque qui les produits. Les modèles masculins et féminins, du grand Duduche « hippisant » de Cabu de 1972 à la voluptueuse Druuna de Serpieri de 1986, sont d’excellents marqueurs sociaux et culturels des évolutions d’une société, mais ce domaine est encore négligé par les historiens.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Landry Passa, « Les garçons et les filles du neuvième art 1970 - 1989 », Genre & Histoire [En ligne], 4 | Printemps 2009, mis en ligne le 06 juillet 2009, consulté le 22 octobre 2017. URL : http://genrehistoire.revues.org/604

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Genre & histoire est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page