Navigation – Plan du site
Travaux soutenus
Masters

Ana Relvas Pires, Les femmes dans la conversion de la Scandinavie, (VIIIe - début XIIe siècle)

Master 2 - Université de Caen - Basse Normandie, 2008
Ana Relvas Pires

Texte intégral

1L’étude proposée examine les rapports entre la Scandinavie et l’Europe au Haut Moyen Âge sous un nouvel angle, à savoir le rôle et la place des femmes dans la conversion des peuples scandinaves et la christianisation de leurs territoires respectifs (Danemark, Norvège et Suède, ainsi que les zones de peuplement scandinave de Normandie, Angleterre, Shetland, Orcades, Hébrides, Féroé, Irlande et Islande). Les travaux, entre autres, de A.-S. Gräslund et de B. Sawyer sur les femmes scandinaves et le christianisme pendant la période viking offrent une base pour notre étude qui regroupe l’exploitation de plusieurs sources archéologiques (sépultures, pierres runiques…) et écrites (chroniques : Adam de Brême, Snorri Sturluson… ; hagiographies : Vita Anskarii… ; sagas et récits islandais…).

2Les femmes dans le processus de conversion du peuple scandinave ont un rôle non négligeable. Comprendre les effets du passage d’une religion à une autre dans la mentalité des femmes scandinaves est une chose difficile à cerner mais quelques indices permettent de deviner quels aspects du christianisme (culte, valeurs) les ont attirées – ou pas, car il faut garder à l’esprit que les réactions païennes sont visibles aussi chez les femmes. Leur importance dans le culte païen les place en bonne position pour accueillir la foi chrétienne, qu’elles diffusent dans leurs familles respectives par l’éducation de leurs enfants, la discussion avec leurs époux, et qu’elles affirment par des actes symboliques (constructions de ponts, patronage…). Les alliances matrimoniales de certains rois scandinaves avec des chrétiennes ont parfois contribué à la conversion de ces derniers et de leurs pays « par le haut » et par la force. Cependant, il faut noter qu’il y avait de grandes disparités (temporelles, politiques) entre les zones géographiques scandinaves où les femmes n’avaient pas toutes le même statut, ce qui a pu influer sur leur rôle, plus ou moins visible, concernant le processus de conversion au christianisme. Pendant les premiers temps du changement religieux, les femmes ont aidé l’Église à s’installer durablement dans ces contrées et à forger un christianisme scandinave.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Ana Relvas Pires, « Ana Relvas Pires, Les femmes dans la conversion de la Scandinavie, (VIIIe - début XIIe siècle) », Genre & Histoire [En ligne], 2 | Printemps 2008, mis en ligne le 14 juillet 2008, consulté le 19 octobre 2017. URL : http://genrehistoire.revues.org/327

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Genre & histoire est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page